top of page

Les formulaires

PMA pour toutes, Mariage pour Tous, Reconnaissance des deux parents... les lois évoluent, oui, mais dans la vraie vie, est-ce que ça suffit ?

Je vais vous raconter une anecdote. L'année dernière, j'ai voulu faire faire une carte d'identité à Billie. Rien de plus basique quand on a un enfant, il lui fallait des papiers. J'ai rempli le Cerfa, le formulaire, et tout en haut il était noté une case "père" et une case "mère". Billie a bien ses deux mamans reconnues comme telles sur son acte de naissance. Je remplis le document sans compléter la case père. Arrivée à la mairie avec Billie sur les genoux, la dame me dit "Vous n'avez pas rempli la case père." Je lui réponds : "Oui, car elle n'a pas de père, mais 2 mamans." Elle me dit "Ok, dans ce cas mettez le nom de votre femme dans la case père". Je lui réponds que non, car Aurore n'est pas son père.


Après avoir insisté, elle m'a dit qu'elle allait essayer de forcer pour que le dossier passe. Et après un délai plus long que la normale, nous avons pu enfin obtenir sa carte.


Ce que je veux vous montrer là, c'est que même quand les lois sont de notre côté, le manque d'éducation, d'information du personnel, mais aussi la lenteur des documents administratifs à se mettre à jour nous mettent dans des situations complexes, où on est dépendant.e du bon vouloir des gens.

Je suis engagée sur ce sujet et sûre de moi, j'ai donc insisté. D'autres n'auront pas osé. Si la dame en face de moi n'avait pas voulu forcer le passage du dossier, il aurait été refusé.

Les formulaires évoluent et ça bouge, mais on reste, en tant que famille homoparentale, encore très dépendant de la personne qu'on a en face de soi.


Alors oui, la société nous rappelle encore souvent qu'on ne rentre pas tout à fait dans les cases.

Moi je vous propose : de sortir du cadre ;)




Opmerkingen


bottom of page